LE CEREEC, ONU-FEMMES ET LES PARTENAIRES LANCENT UN FONDS D’UNE DOTATION DE 5 MILLIONS D’EUROS POUR SOUTENIR LES INVESTISSEMENTS SENSIBLES AU GENRE DANS LE SECTEUR DE L’ENERGIE EN AFRIQUE DE L’OUEST

September 29, 2015 | By
ECOWGEN

12 Octobre 2015 – 31 Décembre 2015 

 

Le Centre pour les Énergies Renouvelables et l’Efficacité Énergétique de la CEDEAO (CEREEC) et Onu-Femmes se sont associés pour mettre en place un fonds de petites subventions en vue d’apporter un appui technique et financier à la mise en échelle du déploiement de projets qui promeuvent simultanément l’égalité entre les sexes et améliorent l’accès à l’énergie dans la région.

ECOW-GEN est un mécanisme de financement créé pour les besoins spécifiques d’opérationnalisation de la Politique de la CEDEAO pour l’Intégration de la Dimension Genre dans l’Accès à l’Énergie qui a été validé par les experts en énergie et genre de la région en juin 2015.   La Politique vise à surmonter les obstacles existants à la participation égale des hommes et des femmes dans l’extension de l’accès à l’énergie dans la région, et contribuer ainsi à la réussite de l’initiative Énergie Durable Pour Tous (SE4ALL) dans l’espace de la CEDEAO.

En conformité avec cela, le mécanisme ECOW-GEN sera axé sur la promotion des investissements sensibles au genre et au développement commercial en transformant les idées émises par les femmes d’affaires dans le domaine de l’énergie en entreprises réelles, viables sur le plan commercial.    Ainsi, le mécanisme apportera son assistance et contribuera au transfert et au développement de la technologie, à l’acquisition de connaissances et de compétences, et à la création d’entreprises énergétiques durables.

Le mécanisme doté d’un fonds de 5 millions d’EUR couvrira la période juin 2016 -2019 et identifiera des projets sensibles au genre à travers des appels à propositions chaque année.  Avant cela, la mise en œuvre du mécanisme commencera par une phase pilote qui s’étendra jusqu’en juin 2016 et grâce à une dotation de 500.000 EUR il apportera son appui à environ 7 à 10 projets dans le domaine de l’énergie.  Les appels à propositions pour la phase pilote du mécanisme commencent le 12 Octobre 2015.

Les candidats peuvent déposer leurs dossiers pour l’une quelconque des composantes du mécanisme, à savoir : le Fonds des Femmes de la CEDEAO pour les Affaires, le Programme d’Echange Technique des Femmes et l’Autonomisation Économique des Femmes à travers l’énergie pour des Usages Productifs.

  1. Fonds des femmes de la CEDEAO pour les Affaires

Le Fonds des Femmes de la CEDEAO pour les Affaires apportera son appui aux femmes entrepreneurs qui s’activent dans les secteurs formels et informels et qui ont des idées originales pour créer ou renforcer des entreprises dans le domaine de l’énergie.

Par ailleurs, le Fonds comprend une composante sur le ‘Genre dans la création, la transmission et la distribution d’énergie’, et apportera son appui aux Ministères, Départements et Agences (MDA) en vue d’intégrer la dimension genre dans des projets énergétiques à grande échelle.

  1. Programme d’échange technique des femmes

Le programme d’échange technique des femmes est un cadre de coopération sud-sud qui vise à faciliter le partage d’apprentissage et de connaissances pour une reproduction et le déploiement de technologies énergétiques propres.  À travers ce mécanisme, les formateurs et les auditeurs seront regroupés pour faciliter

  1. L’Autonomisation Economique des Femmes à travers les usages productifs de l’énergie

L’objectif de l’Autonomisation Economique des Femmes à travers l’énergie pour les Usages Productifs est d’étendre l’accès à l’énergie pour soutenir les femmes rurales dans les entreprises agricoles et ainsi contribuer à l’allégement de la pauvreté, un emploi accru, et une amélioration au niveau de la santé et de l’éducation des femmes rurales pour le développement durable dans l’espace de la CEDEAO.

Entités éligibles pour le financement

Les entités suivantes seront éligibles :

  • Les Ministères de gouvernement, les départements et agences (MDA) dans les 15 états membres de la CEDEAO;
  • Les organisations de la société civile locale et internationale (OSC)
  • Les femmes et les groupements communautaires de base (y compris les organisations de jeunes);
  • les entrepreneurs
  • Les organisations du secteur de privé
  • Les universités et les institutions de recherche

Selon la solidité financière du candidat, contribution à hauteur de 15-30% pourrait être requise en termes monétaires du coût total du projet proposé.   Ce montant exclut les implications fiscales.

Les propositions seront évaluées sur la base des critères suivants :

a) Adéquation sectorielle ou stratégique :

Le projet fait partie des domaines prioritaires pris en compte par le mécanisme ECOW-GEN.

b) Impact sur le développement :

Le projet améliore la qualité de vie de la population locale.

c) Priorité régionale :

Les autorités (par ex. les ministères, les leaders traditionnels, etc.) sont conscientes et soutiennent le projet qui contribue aux objectifs et à l’agenda de développement du pays.

d) Capacité institutionnelle:

Les capacités devraient exister pour le projet ou celui-ci devrait inclure des plans crédibles pour renforcer les capacités dans la gestion et la mise en œuvre du projet.

e) Sensibilité au genre :

Le projet devrait démontrer sa sensibilité au genre, en spécifiant comment la proposition fut conçu avec l’intention de combler les inégalités ou iniquités et/ou exploiter les avantages en matière de genre.

La phase pilote du mécanisme bénéficie du soutien de L’Agence Autrichienne de Coopération pour le Développement (ADC), de l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID), du Laboratoire National des Etats Unis sur les Energies Renouvelables (NREL), de  l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) et du Centre et Réseau de Technologie Climatique (CRTC).

 

Contactez: ecowgenfacility@ecreee.org

 

Demande de Propositions Type et Formulaire de demande

2 thoughts on “LE CEREEC, ONU-FEMMES ET LES PARTENAIRES LANCENT UN FONDS D’UNE DOTATION DE 5 MILLIONS D’EUROS POUR SOUTENIR LES INVESTISSEMENTS SENSIBLES AU GENRE DANS LE SECTEUR DE L’ENERGIE EN AFRIQUE DE L’OUEST

  1. Pingback: Un fond d’une dotation de 5 millions d’euros pour l’intégration de la dimension genre dans l’accès à l’énergie en Afrique de l’Ouest | Enjeux énergies et environnement

  2. Pingback: Financement de la CEDEAO et ONU-femmes pour l’intégration de la dimension genre dans l’accès à l’énergie | Enjeux énergies et environnement

Leave a Reply